Comment nettoyer et entretenir un poêle à bois ?

entretien poele a granule

Lors de l’achat d’un poêle à bois, l’une des principales préoccupations est le temps nécessaire pour le nettoyer et l’entretenir. Bien que le bois soit un excellent combustible qui produit efficacement de la chaleur, le besoin d’entretien est inévitable. Un poêle sale peut tacher une pièce, mais ce n’est pas tout. En gardant votre poêle propre, vous augmentez son efficacité et prolongez sa durée de vie, ce qui vous permet d’économiser de l’argent à long terme.

Nettoyer votre poêle à bois

  • Établissez un calendrier de nettoyage régulier.
  • Nettoyez plus régulièrement, en fonction de la fréquence d’utilisation du poêle. Si le poêle est utilisé plus fréquemment en hiver, il doit être nettoyé plus régulièrement.
  • Le bois à brûler dans le poêle doit être sec. Évitez le bois de chauffage peint ou laqué, qui est souvent traité avec des produits chimiques, et évitez la tentation de jeter des paquets de chips vides dans le poêle.
  • Le nettoyage de l’extérieur, de l’intérieur, du conduit et de la porte vitrée d’un poêle à bois nécessite des méthodes légèrement différentes.
  • Les outils nécessaires sont du papier journal (pour couvrir le sol), des gants, une petite brosse, une pelle à cendres, un bac à cendres en métal (de préférence un seau) et un vaporisateur (voir ci-dessous pour plus de détails).

Néanmoins, il convient de confier l’entretien poele a granule à un professionnel comme ADPC. Il s’agit d’une entreprise spécialisée qui possède 20 ans d’expérience à son actif. Elle regroupe en son sein des artisans plombiers chauffagistes qui sont certifiés Qualibat et agréés RGE. Ces techniciens peuvent en outre délivrer un certificat de ramonage que vous pouvez présenter à votre assureur en cas de besoin. Contactez ADPC au 14, place de l’Église, 77970 Jouy-Le-Châtel pour demander un devis ou des renseignements complémentaires.

Nettoyer l’intérieur du poêle à bois

Commencez par nettoyer l’intérieur du poêle à bois. Attendez toujours que le feu à l’intérieur du poêle ait refroidi avant de vider les cendres et portez des gants de protection. En portant des gants, utilisez une petite pelle pour transférer les cendres du feu dans un cendrier ou un seau en métal (n’utilisez pas de seau en plastique pour contenir les cendres). Veillez à ne pas faire tomber les cendres au fond du seau pour éviter qu’elles ne débordent. Quoi qu’il en soit, n’éternuez pas ! Une fois les cendres dans le seau, emmenez-les dans un endroit sûr à l’extérieur et conservez-les. Un endroit sûr est généralement éloigné des buissons, des arbres et d’autres risques d’incendie potentiels.

Ne laissez pas les cendres dans des seaux (ou des récipients métalliques) à l’intérieur de la maison. Le monoxyde de carbone peut s’accumuler et se répandre dans toute la maison, surtout si vous continuez à mettre les cendres sans les vider. Il importe donc de retirer les cendres avant de s’en débarrasser. Il vaut mieux laisser les cendres à l’air libre pendant au moins 24 heures avant de les jeter dans le jardin. Le vent peut rallumer les cendres, il faut donc être prudent lorsque l’on se débarrasse des cendres dans de telles conditions.

Nettoyer la porte vitrée d’un poêle à bois

La première méthode consiste à utiliser les produits fabriqués par le poêle. Il n’est pas nécessaire de dépenser de l’argent dans des produits chimiques coûteux. Comme vous le savez, lorsque le bois est brûlé, il se transforme un jour en charbon de bois. S’il passe le stade du charbon de bois et devient de la poussière, il devient complètement inutile, mais si une partie est enlevée au stade du charbon de bois, il reste quelque chose qui peut être utilisé pour nettoyer la porte du poêle. Retirez soigneusement les charbons refroidis du poêle. Humidifiez-le avec de l’eau et frottez-le contre l’intérieur de la vitre, en insistant sur les zones noircies. À ce stade, il suffit de retirer une feuille de papier absorbant de la vitre du poêle pour obtenir une vitre parfaitement propre et une vue dégagée sur les flammes.

Nettoyage de l’extérieur du poêle à bois

Il s’agit généralement d’une tâche assez simple qui peut être réalisée à l’aide d’un aspirateur domestique ordinaire et d’une brosse douce pour enlever la poussière et les cendres. En procédant régulièrement à ce nettoyage, vous éviterez les accumulations susceptibles d’endommager l’extérieur du poêle. Vous pouvez utiliser un chiffon sec pour nettoyer l’extérieur, mais n’utilisez jamais de chiffon humide. Avec le temps, cela peut provoquer de la rouille.

Nettoyage de la cheminée et du conduit de fumée

L’accumulation de suie dans la cheminée peut empêcher la fumée de s’évacuer correctement. L’ancienne méthode de nettoyage des cheminées consistait, dit-on, à faire descendre une oie attachée à une corde, mais voici quelques méthodes plus modernes. Tout d’abord, il convient d’allumer le poêle au moins 30 minutes par jour, surtout en hiver. Cela permet de garder la cheminée propre, mais il faut aussi nettoyer l’excès de suie dans la cheminée.

Pour ce faire, il faut mandater un ramoneur. Mais si vous êtes bricoleur, vous pouvez aussi essayer de le faire vous-même. La méthode la plus courante consiste à ramoner la cheminée à l’aide d’une baguette et d’une brosse. Mais, les baguettes de cheminée ne sont pas flexibles et ne fonctionnent pas très bien si la cheminée est courbée à 45 degrés. Qui plus est, vous devez travailler sur le toit, ce qui nécessite une grande prudence.